Les blessures dorsales ne sont pas une fatalité dans les établissements de santé. Les interventions visant à traiter plusieurs facteurs de risque et à adapter les procédures de prise en charge des patients aux besoins spécifiques du personnel infirmier s'avèrent extrêmement efficaces pour réduire la fréquence des accidents, aussi bien chez le personnel que chez les patients.

Ces programmes fondés sur les preuves comprennent notamment la mise en place de nouveaux équipements visant à améliorer la mobilité des patients en toute sécurité, de politiques destinées à supprimer les manutentions manuelles, d'une évaluation claire des risques et des formations. Ces programmes de prise en charge sécurisée des patients, qui impliquent différents facteurs au sein d'un même établissement, permettent de réduire avec succès les cas de préjudices évitables survenant dans le cadre des soins.

Que cela soit en milieu hospitalier ou en centre de soins spécialisés, le personnel soignant affiche l'un des taux les plus élevés de blessures au dos liées au travail, toutes professions confondues. Les dorsalgies sont la conséquence de systèmes peu ergonomiques. Des systèmes efficaces permettent néanmoins aux soignants de prendre en charge les patients en toute sécurité, sans risquer de se faire mal. Les dorsalgies représentent plus de 70 % des blessures contractées par les infirmiers.

Les établissements de soins sont confrontés au problème constant de recherche et de formation de nouveau personnel, à l'origine d'un épuisement de ressources précieuses. Plus de la moitié du personnel infirmier contracte à un moment donné de sa carrière une blessure l'obligeant à se mettre au repos.

Pour en savoir plus sur les possibilités offertes par ArjoHuntleigh dans le cadre de la prévention des accidents du travail, contactez un représentant ArjoHuntleigh ou découvrez notre large gamme de produits, solutions et services ici.

Source : Vecchio, N. et al. (2010). Work-Related Injury Among the Nursing Profession: An Investigation of Modifiable Factors, Griffith Business School, Griffith University