Les Huit Facteurs Positifs (Positive Eight™) se penchent sur les conséquences positives potentielles, pour le personnel soignant comme pour le patient/résident, d'investir dans une meilleure manutention des patients.

Voir les Huit Facteurs Positifs en milieu de soins de long séjour Voir les Huit Facteurs Positifs en milieu de soins de long séjour

Voir les Huit Facteurs Positifs en milieu de soins de court séjour Voir les Huit Facteurs Positifs en milieu de soins de court séjour

Pour améliorer la qualité des soins, la mobilité est essentielle

Les Huit Facteurs Positifs posent trois conditions préalables indispensables à toute amélioration de la mobilité :

  • suffisamment d'espace pour pouvoir utiliser des aides et une technique de travail adaptées ;
  • la mise à disposition de l'équipement approprié pour encourager la mobilité fonctionnelle du patient/résident ;
  • une prise en charge optimale grâce à des techniques de travail correctes et ergonomiques.

Améliorer la mobilité : une stratégie d'investissement judicieuse

Investir afin de réunir les trois conditions préalables de la philosophie des Huit Facteurs Positifs bénéficie à la fois aux patients et au personnel soignant, en leur permettant de gagner en autonomie et en productivité, respectivement.

Environnement de soins

L'environnement de soins est un facteur déterminant pour l'application des principes des Huit Facteurs Positifs. ArjoHuntleigh a élaboré de nouvelles variantes du concept afin de prendre en compte les différents objectifs des soins de court et de long séjour.

Dans la vidéo ci-dessus, le Dr Mark Porter décrit les effets psychologiques et physiques de l'immobilité.