Une étude validée par le milieu scientifique a conclu que le chariot Carevo générait un stress postural inférieur à celui observé avec un chariot de douche à hauteur réglable classique.

Une étude en laboratoire a comparé le chariot Carevo et un chariot de douche à hauteur réglable classique afin de déterminer si les deux systèmes généraient la même charge statique sur le système musculosquelettique du soignant (Knibbe et al, 2013). Les résultats ont montré pour Carevo :

  • une augmentation de 10,2 % du temps passé par le soignant dans une position neutre (sûre) pour son dos ;
  • une augmentation de 3 % du temps passé par le soignant sans courber le dos ou se contorsionner ;
  • une augmentation de 9,4 % du temps passé par le soignant dans une position neutre (sûre) pour son cou ;
  • une réduction de 13,4 % de la charge statique, grâce à un pourcentage nettement plus élevé de temps passé par le soignant au niveau de la partie centrale du chariot et dans une position neutre pour le dos.

Sur la base de l'étude précédente sur la charge posturale et l'efficacité de la manutention lors du bain et de la douche (Knibbe et al,1996), cette étude fait ressortir un accroissement du temps passé dans une posture sûre de l'ordre de 19 % avec le chariot Carevo par rapport à la toilette du patient dans un lit à hauteur réglable.

Conclusions
Diverses hypothèses peuvent être avancées pour expliquer l'amélioration des positions de travail avec le chariot Carevo :

  • Le renfoncement central du chariot élargit la zone permettant au soignant d'adopter une position correcte.
  • Les poignées optimisent les latéralisations, car le patient peut s'en servir pour se retourner lui-même (s'il en est capable), ce qui facilite ce geste. Cette technique présente le double avantage d'encourager la participation du patient et d'atténuer la charge musculosquelettique pour le soignant.
  • La tête du chariot Carevo peut être relevée pour permettre au soignant de laver les cheveux du patient ou d'exécuter d'autres tâches dans cette zone dans une position plus ergonomique.
  • La partie centrale souple du matelas fixé sur le chariot Carevo (zone de confort) soutient les régions anatomiques les plus lourdes du patient, ce qui l'empêche de glisser de l'équipement et simplifie les pivotements.

Lire l'intégralité de l'article : Knibbe et al, How Smart is the Carevo? Results of a Study on a New Shower Trolley Generation; The Ergonomics Open Journal 2013, 6, 1-5.