Utilisées suffisamment tôt, des méthodes de prévention permettent d'éviter la plupart des escarres. Il est alors important de comprendre comment se forment les escarres et ce qui permet de les prévenir.

À quoi sont dues les escarres ?

  • Les escarres sont occasionnées par la pression qu'exerce le poids du corps sur la peau.
  • Le cisaillement joue également un rôle lorsque différentes couches de peau se frottent les unes contre les autres.
  • La pression exercée sur certaines parties du corps peut entraver la circulation sanguine au niveau de la peau et du muscle qu'elle recouvre, ce qui l'épuise en oxygène et en nutriments essentiels et l'empêche d'évacuer les déchets.

Les premiers stades de formation des escarres se caractérisent par le rougissement ou la décoloration de la peau, éventuellement accompagnés de douleurs et de gêne sur la zone affectée. Faute de traitement approprié, elles peuvent se transformer en plaies ouvertes et endommager le muscle et l'os sous la peau.

Quels sont les facteurs de risque de développer des escarres ?

L'incapacité à changer de position est source de risque, puisqu'elle élimine la première ligne de défense du corps.

Autres facteurs de risque :

  • l'insensibilité à la douleur ou à l'inconfort sur l'ensemble ou une partie du corps ;
  • une pathologie grave ou une intervention chirurgicale majeure ;
  • l'âge (patient très âgé ou très jeune) ;
  • le glissement de la peau sur une surface comme un lit ou une chaise entraînant des éraflures dues à la friction ;
  • le glissement sur le lit/siège ;
  • l'incontinence et l'accumulation d'humidité, qui risquent de rendre plus vulnérable et de fragiliser la peau ;
  • une mauvaise alimentation ;
  • un surpoids ou poids insuffisant.